• Marc Le Quenven, Naturopathe à Paris

Faut-il continuer de faire du sport pendant la pandémie? Trouvez le bon équilibre!

Mis à jour : avr. 9


Le virus du covid-19 s'installe principalement dans les voies respiratoires - le nez, la bouche et les poumons - il est très contagieux lorsque les gens éternuent, toussent ou échangent des gouttelettes respiratoires avec d’autres personnes.

Malgré son importance, la distanciation sociale a été une déception pour de nombreux sportifs qui grâce au sport arrivent habituellement à sécréter les endorphines dont ils ont besoin et à réduire leur stress.

La recherche a montré des milliers de fois que l'exercice physique influençait le système immunitaire du corps. L'immunité à l'effort fait référence à la fois à la réponse systémique (réponse cellulaire de tout le corps) et la muqueuse des voies respiratoires à un agent infectieux.

Une grande étude réalisée pendant l’épidémie de grippe à Hong Kong en 1998 a montré que l'exercice léger à modéré - effectué environ trois fois par semaine - réduisait les risques de maladie.

Cette étude a montré que les personnes qui ne faisaient pas d'exercice du tout ou trop d'exercice (plus de 5 jours d'exercice par semaine) étaient plus à risque de s’affaiblir que les personnes qui faisaient de l'exercice modérément.

De plus, des études réalisées sur des souris ont démontré que l'exercice régulier effectué deux à trois mois avant une infection réduisait la gravité de la maladie et la charge virale chez les souris obèses et non obèses.

Ainsi, des données animales et humaines limitées, suggèrent avec prudence que l'exercice jusqu'à trois jours par semaine, deux à trois mois avant, prépare mieux le système immunitaire à lutter contre une infection virale.

Et si nous n'avons pas fait de sport régulièrement? Le démarrage d'une routine d'exercice est t-il bon ou mauvais?

Des données limitées, également obtenues auprès de souris, suggèrent qu'un exercice modéré de 20 à 30 minutes par jour après avoir été infecté par le virus de la grippe améliore les chances de survie.

82% des souris qui ont exercé 20-30 minutes par jour pendant la période d'incubation, ont survécu. En revanche, seulement 43% des souris sédentaires et 30% des souris qui ont effectué un exercice intense - soit 2,5 heures d'exercice par jour - ont survécu.

Par conséquent, au moins chez les souris de laboratoire, l'exercice léger à modéré peut également être protecteur après avoir été infecté par le virus de la grippe.

Est-il possible de faire trop d'exercice pendant une pandémie ?

Il est clair que trop d'exercice pendant la maladie augmentent le risque de complications médicales.

Des études ont été menées chez des joueurs de football, qui ont montré une diminution des immunoglobulines sécrétoires A, ou «IgAs» lorsque les athlètes s'entraînaient beaucoup.

L'IgA est une protéine anticorps utilisée par le système immunitaire pour neutraliser les agents pathogènes, y compris les virus.

L'IgA est également étroitement associé aux infections des voies respiratoires supérieures (IVRS). Lorsque les niveaux d'IgAs baissent, les IVRS augmentent généralement.

Nous avons vu cette relation chez les joueurs de football, alors que les joueurs présentaient le plus de symptômes "IVRS" lorsque leurs niveaux de IgAs étaient les plus bas.

Cela suggère indirectement que le sur-exercice sans récupération adéquate peut rendre notre corps plus vulnérable aux attaques, en particulier par les virus respiratoires.

Ainsi, en ce qui concerne l'immunité, les études montrent que beaucoup d'exercice n'est pas nécessairement meilleur.

Que peut-il être bon de faire?

  • Faites de l'exercice léger à modéré (20 à 45 minutes), 3 à 4 fois par semaine.

  • Efforcez-vous de maintenir (pas de gagner) la force ou la forme physique pendant la période de quarantaine

  • Évitez tout contact physique pendant l'exercice, tel que la pratique de sports d'équipe, qui est susceptible de vous exposer aux liquides muqueux ou au contact de la main à face

  • Lavez et désinfectez votre équipement après utilisation

  • Restez en contact avec vos coéquipiers via les réseaux sociaux

  • Mangez bien, respirez et dormez bien pour stimuler votre système immunitaire

Que faut-il éviter?

  • Evitez l’épuisement ! Un exemple serait la course de marathon, qui augmente le risque de maladie de 2,2% à 13% après la course

  • Ne faites pas d'exercice si vous présentez des symptômes pseudo-grippaux

  • Ne faites pas d'exercice plus de cinq jours par semaine ( grand max)

  • Ne faites pas d'exercice dans des espaces clos

  • Ne partagez pas de boissons ou d'ustensiles

  • Hydratez vous

  • Soyez créatif - notre jeu n'est pas terminé, juste temporairement suspendu

Voici une première vidéo d’exercices à faire chez soi, sans matériel particulier, pour renforcer le haut et le bas du corps. Vidéo réalisée par Rachel, notre coach sportif, avec qui nous travaillons en entreprise pour le Sport Business Club

A bientôt!

Marc Le Quenven

Naturopathe à Paris

Consultations en video sur doctolib

www.naturoparis.fr


NATUROPARIS

  • naturopathe paris
  • naturopathe paris

MARC LE QUENVEN NATUROPATHE À PARIS

 

17 AVENUE DE TOURVILLE 75007 PARIS

+33 (0)6.42.81.76.83

 

PRENDRE RENDEZ-VOUS

Cliquez ci-dessous pour prendre rendez-vous

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter 

© 2020 NATUROPARIS - TOUS DROITS RÉSERVÉS - MENTIONS LÉGALES CONTACT